Quels sont les différents modèles de poêles ?

En France, les types de poêles à bois ou poêles à granulés de bois vont du plus classique au plus moderne. Mais il y a aussi les poêles de masse à longue inertie. Cependant, aujourd’hui, le poêle à bois est le plus utilisé par les foyers français. Et dans cette catégorie, il existe également plusieurs modèles qui peuvent amener à confusion.

Les 4 principaux principes de fonctionnement des poêles à bois

Investir dans un poêle à bois passe par la sélection du modèle approprié pour le logement. En effet, c’est la surface de la salle de réception de l’appareil qui permettra d’identifier quel type de poêle à bois est compatible avec la pièce. Ce dernier ne doit pas être trop grand pour la pièce, ni trop petit au risque d’étouffer les utilisateurs, ou au contraire, apporter peu de chaleur. D’où l’importance non seulement de voir le prix du bois et des granulés de bois, mais aussi leur fiabilité.

Quels sont les différents modèles de poêles ?

Pour les poêles à bois, vous disposez de plusieurs modèles. Il y a notamment le poêle à bois à convection qui, en termes simples, est la version classique des poêles en acier et en fonte, en vitrocéramique ou à poteau ou à double combustion. Il est formé d’un seul foyer au bois et n’apporte de la chaleur qu’aux petits endroits.

Il y a aussi les poêles à bois Hydros qui sont des dispositifs à double fonction : ils chauffent l’air dans une pièce et aussi l’eau stockée dans un brûleur, laquelle sera acheminée plus tard dans les installations sanitaires de la maison. Les poêles hydrauliques simplifient la régulation de la chaleur dans le boîtier. Malgré leur excellente performance, et quel que soit le prix du bois de chauffage, ces modèles de poêles à bois sont encore plus chers que les poêles conventionnels. Leur nettoyage est requis tous les jours en dehors du nettoyage annuel.

Les poêles avec accumulation de bois sont en céramique ou en stéatite, et sont capables de fournir la chaleur nécessaire pendant une longue période pour les constructions à grande échelle. Restaurée par rayonnement, la distribution de cette chaleur à partir de la bûche comprimée se fait dans toute la maison. Le poêle scandinave est un exemple d’un modèle de bûches de bois bien connu pour choisir un poêle à bois. Comme il pèse plus 500 kg, il peut rester immobile sur un endroit précis.

Les poêles à bois canalisables ont principalement un circuit d’air chauffé qui souffle à travers les tuyaux pour distribuer l’air chaud dans les pièces d’une maison. Ce système répond aux besoins de ceux qui envisagent de chauffer plusieurs pièces dans une maison avec un appareil à bois central.

Les poêles de masse à longue inertie

Dans cette catégorie, on peut retrouver le poêle scandinave qui a un corps de chauffe en acier ainsi qu’un foyer recouvert de pierre réfractaire. Il y a aussi le poêle en faïence à feu continu ou en inertie. Il permet de chauffer la pièce durant une douzaine d’heures.

Les principaux avantages des poêles de masse à longue inertie sont la diffusion d’un rayonnement de chaleur douce et agréable, laquelle n’assèche pas l’air, la faible puissance de chauffe pour obtenir une chaleur rayonnante forte, la diffusion de peu de polluants, entre autres.